Définitions de base

Absolue : C’est une matière parfumée principalement de plantes, de fleurs et de mousses, obtenus par extraction aux solvants volatiles. Après l’extraction, on obtient une concrète qui sera lavée à l’alcool pour permettre la dissolution des particules odorantes. Le produit est ensuite filtré, glacé et enfin distillé pour éliminer toute trace d’alcool.

L’absolue est principalement utilisée pour la création des parfums mais aussi pour donner une note parfumée aux cosmétiques.

Acides gras/acides gras insaturés : Molécules chimiques présentes dans les huiles végétales et nécessaires à la structure de la peau (sauf les acides gras saturés qui sont de « mauvais » acides gras).

Acide stéarique d’origine végétale : Acide gras. Nourrissant, protecteur et émollient. il épaissit les crèmes, les bougies de massage, les baumes….

Actif : Un principe actif est un ingrédient qui permet à un produit cosmétique d’avoir une propriété particulière et donc de le rendre efficace. Cet actif peut être anti-âge, hydratant, adoucissant, purifiant, régénérant, cicatrisant…

Il s’utilise à faible dose et doit être généralement incorporé dans la phase 3 (phase « Ajout ») de vos recettes cosmétiques, c’est-à-dire en phase 3. Selon qu’il est acqueux (miscible dans l’eau) ou huileux (miscible dans l’huile), il peut aussi être incorporé directement dans la phase concernée mais après refroidissement partiel car les actifs sont sensibles à la chaleur.

Anti-oxydant : Ingrédient qui empêche ou du moins ralentit l’oxydation et lutte contre les radicaux libres.

Il évite aussi le rancissement des huiles et joue donc un rôle de conservateur pour les phases huileuses.

Les principaux anti-oxydant sont les vitamines C et E, les caroténoïdes et le sélénium.

Arôme ou extrait aromatique : Il peut être naturel ou artificiel.

Généralement, pour l’arôme naturel, il s’agit d’un extrait (de fruit, fleurs…) mélangé à une base alcoolique et sirop de glucose.

Il est utilisé pour parfumer les crèmes et les bases lavantes.

Un extrait arômatique est soluble dans la phase acqueuse ou en phase 3 et ne doit pas être chauffé !

Les arômes artificiels sont plutôt appelés fragrances.

Babassu (mousse de) : dérivé de l’huile de babassu. C’est un tensio-actif utilisé pour booster le pouvoir moussant du shampoing. Il rend les cheveux plus doux et facile à coiffer.

Baume : C’est un soin cosmétique constitué uniquement d’une phase huileuse (huiles végétales, beurres, cires…), et des principes actifs cicatrisants et calmant la douleur mais on utilise également ce terme dans le cas d’une préparation cosmétique comportant une très faible phase acqueuse.

Beurre végétal : C’est un ingrédient gras, solide à température ambiante.

Il existe des beurres durs (cacao, illipe, kokum…) et des beurres mous (mangue, karité…)

Ils sont riches en acides gras insaturés et permettent de confectionner une émulsion plus épaisse qu’avec l’utilisation d’huile végétale seule et entre dans la confection des baumes.

Bougies de massage : Il s’agit de bougies parfumées (généralement avec des huiles essentielles) et dont on récupère la cire fondue pour réaliser un massage.

BTMS : Cire émulsifiante de nature végétale qui sert de conditionneur. Il facilite le démêlage des cheveux  et les laisse doux et soyeux.

Cérat : C’est une pommade à base de cire et d’huile végétale.

Cire : C’est une matière solide à température ambiante, d’origine animale, végétale ou synthétique.

La cire est uniquement miscible dans une phase huileuse à une température variant de 50° C à plus de 80° C suivant la cire.

La plus connue est la cire d’abeille, qui est d’origine animale. C’est une cire universelle qui a un pouvoir émulsifiant et filmogène moyen.

On peut citer d’autres cires, d’origine végétale, comme la cire de riz, de mimosa, de carnauba, de candellila,d’olive…

Les propriétés sont variables d’une cire à l’autre. Par exemple, les cires de carnauba et de candelllila ont des pouvoirs filmogènes élevés.

Il existe aussi des cires florales, extrêmement parfumées, comme la cire de jasmin, qui en plus de parfumer à elles seules vos préparations, ont généralement des propriétés hydratantes et émollientes.

Les cires émulsifiantes ont un rôle émulsifiant permettant de réaliser facilement une émulsion stable.

La cire donne une tenue aux émulsions. Elle est un agent de texture qui donne un toucher doux et une onctuosité aux crèmes (la cire de riz par exemple)

Elle a aussi un effet filmogène sur la peau.

La cire de soja est principalement utilisée pour la confection de bougies de massage.

Cire émulsifiante : C’est un émulsifiant, donc un ingrédient permettant la réalisation d’une émulsion.

La cire émulsifiante peut être d’origine végétale ou synthétique.

Seules les cires émulsifiantes ont un pouvoir émulsifiant élevé. Pour la réalisation d’une émulsion, il est préférable d’utiliser une cire émulsifiante en association (ou pas) avec une autre cire (selon la texture que l’on souhaite obtenir par exemple), ou un émulsifiant (voir la définition)

C’est un ingrédient indispensable à la réalisation d’une émulsion.

Il existe, par exemple la cire Polawax, d’origine végétale (appelée cire n°1 chez Aroma-zone, plutôt pour les peaux sèches à mixtes), la cire n° 2 pour toutes les peaux, la cire émulsifiante CA…

Colorants : Ils sont principalement en poudre mais peuvent aussi être liquide (colorants alimentaires, jus de betterave)

Il existe les oxydes, d’origine minérale, les colorants et pigments, les ocres et terres naturelles, et les micas d’origine minérale, mais également des colorants synthétiques.

Les colorants servent à donner une teinte aux émulsions,aux bases lavantes, et à la fabrication du maquillage (rouge à lèvre, fard à paupières…).

Conservateur : C’est un ingrédient indispensable à la conservation des cosmétiques home-made.

Il peut être naturel ou chimique.

L’EPP (extrait de pépins de pamplemousse) s’utilise pour la phase acqueuse, la vitamine E évite le rancissement des huiles.

Selon la fragilité de l’émulsion (ajout de lait par exemple), il peut être nécessaire d’employer un conservateur plus puissant, comme le plantaserv Q, le benzylalcohol DHA (appelé aussi Natraguard, Ecogard ou Geogard)…

L’extrait de CO² supercritique de romarin est également un conservateur anti-oxydant mais il existe d’autres conservateurs (Cosmocil, Germall +, sorbate de potassium…)

Cure : La cure est la période ou l’on laisse le savon se reposer (quatre semaines) durant laquelle le processus de saponification se termine, le pH descend et le savon perd une partie de son eau         ( pour la fabrication de savons à froid).

Crème : Une crème est une émulsion avec une phase acqueuse et une phase huileuse. La plupart du temps, les proportions d’une crème sont de 60% pour la phase acqueuse et 30% pour la phase huileuse, les 10% restant concernent l’émulsifiant en quantité variable selon la consistance voulue, les ajouts (phase 3) et conservateurs.

Ces proportions peuvent être modifiées selon qu’il s’agisse d’une émulsion huile dans eau ou eau dans huile.

Une crème aura des propriétés différentes selon les principes actifs qui lui seront ajoutés.

Si la proportion de la phase acqueuse est plus importante, on appelle cette émulsion un lait.

Décoction : C’est faire bouillir et infuser une plante dans un liquide pour en retirer les principes actifs.

Déphaser : C’est lorsque la phase huileuse se sépare de la phase aqueuse.

EAU DE CHAUX : Eau, hydroxyde de calcium. A des propriétés antiseptique, fongicide et nettoyante.

Distillation : C’est un procédé qui permet de récupérer les principes actifs d’une plante par entraînement de la vapeur d’eau. La vapeur d’eau récupérée est appelée un distillat qui est principalement constitué de l’huile essentielle et de l’hydrolat.

Emollient : Ingrédient qui adoucit, assouplit et amollit la peau.

Emulsifiant : C’est un ingrédient indispensable à la réalisation d’une émulsion qui ne se déphase pas.

Il épaissit également et donne de la texture à l’émulsion.

Il peut être en poudre, en pastille, mais également liquide (polysorbates par exemple)

Il s’ajoute soit à la phase huileuse (cires émulsifiantes, polawax, lécithine de soja…) soit à la phase acqueuse (émulsifiant MF, ester de sucre…)

Un émulsifiant est principalement utilisé à chaud mais peut être aussi utilisé dans une émulsion à froid (ester de sucre, cold émulsifier, polysorbates)

Un co-émulsifiant est un émulsifiant qui est employé avec un autre émulsifiant (alcool cétylique, émulsifiants VE et MF…).

Emulsion : C’est le résultat du mélange d’une phase acqueuse avec une phase huileuse grâce à l’utilisation d’un émulsifiant.

Pour plus explications, voir ici

Exfoliant : Ingrédient qui ajouté à une préparation cosmétique permet d’éliminer les cellules mortes de la peau.

Extrait de CO² : C’est un extrait de plantes obtenu par la mise en contact du CO² (dioxyde de carbone) sous haute pression avec un végétal, à basse température pour préserver les principes actifs fragiles de la plante.

C’est un procédé naturel qui ne nécessite l’utilisation d’aucun solvant.

Filmogène : Ayant un effet permettant d’éviter la déshydratation.

Fragrances : Désigne les parfums ou arômes généralement synthétiques. En dehors des huiles essentielles, ce sont les fragrances que l’on utilise pour la fabrication des savons maison.

Gomme : Elle épaissit la phase acqueuse en la transformant en gel.

Elle peut être végétale (acacia, guar) ou non (xanthane)

Huiles essentielles (abréviation HE) : C’est un extrait végétal extrêmement parfumé, très riche en principe actifs et obtenu après distillation d’une plante.
L’utilisaton des huiles essentielles n’est pas anodine.
Certaines huiles essentielles peuvent être neurotoxiques, dermocaustiques, photosensibilisantes… cependant la saponification affaiblit considérablement les pouvoirs des huiles essentiels.

Huiles végétales (abréviation HV) : C’est une huile extraite de différents végétaux, riche en acides gras et possédant des propriétés particulière (anti-oxydante, réparatrice, tonifiante, cicatrisante…)

Il est préférable d’employer une huile végétale vierge de première pression à froid, de préférence Bio.

Certaines huiles alimentaires peuvent d’ailleurs convenir, si elles sont vierge, de première pression à froid.

Il y a des huiles végétales semi-solides, comme l’huile de coco, qui fondent au-dessus de 20° C mais la plupart des huiles végétales sont liquides.

Humectant : Ingrédient qui permet de maintenir la teneur en eau d’un cosmétique sur la peau ou d’éviter l’évaporation de l’eau contenue dans un cosmétique pour éviter la formation d’une croûte dans un pot entamé par exemple.

Hydrolat (abréviation HA) : Extrait de plantes obtenu par distillation.

Un hydrolat est parfumé et généralement a des propriétés spécifiques (tonifiantes, apaisantes, cicatrisantes, décongestionnantes…)

Après ouverture, il est préférable de conserver la bouteille d’hydrolat au réfrigérateur et de l’utiliser dans les deux mois.

Infusion : C’est faire infuser une plante dans un liquide déjà bouillant pour en retirer les principes actifs. A la différence de la décoction, le liquide ne continue pas à bouillir pendant que la plante infuse.

Macérats : C’est une infusion d’une plante dans de l’huile (macérats huileux), dans de l’eau + glycérine (macérat hydroglycériné ou extrait hydroglycériné), dans de l’eau + alcool (macérat hydroalcoolique ou extrait hydroalcoolique).

Cette infusion permet de récupérer les différents principes actifs de la plante.

Certains principes actifs des plantes sont solubles dans l’huile, dans l’alcool ou la glycérine.

Melt and Pour : C’est un savon de refonte qui permet de réaliser des savons dans des formes, des couleurs et des ajouts désirés. On pourrait le traduire par fondez et verser.

Mica : Poudre colorée, brillante et irisée, d’origine minérale, servant à la réalisation de maquillage (fards à paupières, gloss, rouges à lèvres…)

NaOH (ou soude caustique) : Formule chimique de l’hydroxyde de sodium. L’hydroxyde de soude est un produit extrêmement corrosif. De plus ses vapeurs sont très toxiques. Pour votre sécurité, il est essentiel de respecter les précautions qui s’imposent comme porter des lunettes de protection, de manipuler ce produit dans une pièce ventilée, de porter des gants, de ne jamais laisser la soude refroidir sans surveillance, laisser hors de portée des enfants et toujours étiqueter le produit.
Verser la soude dans l’huile et jamais l’inverse qui produirait des grumeaux très corrosifs dans le savon.
Utiliser un récipient en verre pour la soude.
Pour le mélange, verser l’eau dans la soude et jamais le contraire puis mélanger sans respirer les vapeurs.
En cas de contact avec la peau rincer abondement et mettre un peu de vinaigre. Mettre ensuite de la crème. En cas de doute consulter un médecin.

Oxydes : C’est une poudre d’origine minérale qui permet de colorer les produits de maquillage et les émulsions.

L’oxyde de zinc, poudre blanche, opacifie les produits de maquillage et a aussi des propriétés antiseptiques.

Phase acqueuse : Ensemble des ingrédients miscibles dans l’eau : eau, hydrolats, glycérine, émulsifiant MF…

Phase huileuse : Ensemble des ingrédients miscibles dans l’huile : huiles végétales, beurres, cires, lécithine de soja, co-enzyme Q10, squalane…

Phase 3 ou Ajouts (dernière phase) : Ensemble des ingrédients que l’on incorpore après la réalisation de l’émulsion, lorsque la préparation a refroidi (huiles végétales fragiles, arômes, actifs, colorants, fragrances, vitamines, conservateurs…)

Radicaux libres : Molécules responsables de l’oxydation des celllules, donc du vieillissement de la peau et des rides.

Régénérant : Réparant la peau

Saponification : C’est le processus par lequel les acides gras et l’hydroxyde de sodium (ou soude caustique) s’associent et forment les moléculent de savon et de glycérine. Cela commence dans les premières heures et se terminent pendant les quatre semaines de cure. Lorsque que la cure s’achève le pH est redescendu et le savon n’est plus caustique pour la peau. (ceci pour la fabrication de savons à froid).

SCI : Tensio-actif, dérivé de l’huile de coco. Il s’utilise pour adoucir les formules de shampoings solides tout en apportant une mousse riche et crémeuse.

Sodium coco sulfate : Tensio-actif, dérivé de l’huile de coco, utilisé dans la préparation de shampoing solide.

Spiruline : C’est une algue bleue très riche  en protéines et en vitamines. Idéal pour la peau et en soins réparateurs et fortifiants pour la kératine des cheveux.

Surgraisser : Consiste à surgraisser en corps gras afin d’obtenir un savon dont les huiles vont contribuer à la protection ou l’amélioration de la peau.

Synergie : Certains ingrédients, associés ensemble, ont leur pouvoir renforcé du fait de leur combinaison. C’est la synergie.

Tambouiller : C’est un joli mot utilisé par toutes les bloggeuses cosmétiques pour parler de cette passion commune qu’est la création de cosmétique home made.

TEINTURE MÈRE : Macérât d’un élément dans de l’alcool.

Tensioactif : Il permet, entre autres, la réalisation de bases lavantes pour shampooing, gels douches, démaquillants…

C’est un produit concentré à ne pas utiliser pur sur la peau.

Il se présente soit sous la forme liquide (alpha, béta, mousse de sucre…) ou en poudre (SLSA…)

Le tensioactif peut être détergent (pouvoir nettoyant), moussant, mouillant et émulsifiant.

Un co-tensioactif s’emploie avec un autre tensioactif.

Attention, l’utilisation de tensioactif à tendance à modifier le ph de la préparation. Vérifier le ph et corriger si nécessaire avec de l’acide citrique ou de l’acide lactique.

Trace : La trace désigne une étape très importante dans la réalisation du savon. C’est le moment ou la pâte atteint le moment exacte ou il faut là mouler. On  la reconnait à l’aspect crème anglaise. Lorsque l’on retire le fouet, une marque est visible sur la pâte. Suivant l’effet voulu, on peut s’arrêter à une trace légère ou épaisse. Plus la trace est épaisse et plus le moulage sera difficile mais il important d’aller jusqu’à la trace.

Je souhaite remercier vivement Lilydine (Home Made Attitude) pour sa contribution à l’élaboration de ce glossaire. Big up ! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>